Perturbateurs endocriniens : alerte à la pollution hormonale

Café des techniques
Jeudi 16 janvier 2014 à 18h30, Musée des arts et Métiers (Paris)


 
Vaste ensemble de substances chimiques susceptibles de modifier l’action des hormones, les perturbateurs endocriniens sont présents dans un grand nombre de produits de consommation (cosmétiques, plastiques, détergents…) mais aussi dans l’environnement (eau, air, sol). Seuls ou combinés, ils sont soupçonnés de jouer un rôle dans la survenue de malformations congénitales et de troubles neuro-développementaux ainsi que de maladies chroniques comme les troubles de la fertilité, l’obésité mais aussi certains cancers.
Les perturbateurs endocriniens agissent comme des leurres qui, en usurpant l’identité des hormones, dérèglent notre métabolisme ainsi que celui de la faune sauvage. Les études expérimentales chez l’animal ont démontré de nombreux effets nocifs attribués à ces molécules. L’extrapolation des résultats à l’homme soulève de nombreuses questions : exposition aux faibles doses, effet « cocktail », toxicité à long terme, sensibilité selon les périodes de la vie… Les chercheurs ont même développé des têtards, véritables sentinelles de la pollution environnementale, qui deviennent fluorescents au contact de perturbateurs endocriniens !
Comment les perturbateurs endocriniens interfèrent-ils avec les fonctions hormonales naturelles ? Quelles sont les méthodes de détection de leurs effets biologiques ? Quels sont les effets sanitaires induits dans un organisme mais aussi dans celui de sa descendance ? Peut-on évaluer, voire prédire, les propriétés hormonales des substances chimiques ?

 
Avec Robert Barouki, directeur de l’unité Inserm pharmacologie, toxicologie et signalisation cellulaire, université Paris-Descartes, Barbara Demeneix, directeur du département régulations développement et diversité moléculaire – évolution des régulations endocriniennes, Muséum national d’histoire naturelle, Olivier Perceval, chargé de mission écotoxicologie, direction de l’action scientifique et technique, Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema)

 

Café des techniques

 
Café-débat sur l’actualité scientifique et technique. Lieu de dialogue entre chercheurs, industriels, responsables politiques ou économiques, chercheurs en sciences humaines et citoyens.

Le 3e jeudi du mois, de 18h30 à 20h
au Musée des arts et métiers, 60, rue Réaumur, 75003 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire sur le site du Musée des arts et métiers.

En partenariat avec le Musée des arts et métiers et avec le soutien de l’Association des amis du Musée des arts et métiers