Les aliments du futur

Petit-déjeuner de la science et de l’innovation
Jeudi 20 avril 2017 à 9h, Hôtel de l’Industrie, Paris


Vidéo de la conférence
PowerPoint de la conférence (© 2017 P. Feillet, Tous droits réservés)
 
 
Les aliments du futur
L’accroissement de la population mondiale, les bouleversements climatiques, la concentration de la population dans des villes de plus en plus gigantesques entraînent des modifications notables dans la production, le transport, la consommation des aliments et l’élimination des déchets. Ces questions sont autant d’enjeux pour les populations futures. La France, à la fois productrice agro-alimentaire de masse et créatrice d’une cuisine mondialement reconnue, possède un art de vivre qui doit largement à ses modes d’alimentation.
Or l’industrialisation accrue, la nécessité de trouver de nouvelles sources de protéines, la robotisation croissante de l’agriculture ne vont-elles pas changer à court terme nos façons de nous nourrir ?
De même, la production de masse engendre souvent un abaissement des qualités gustatives et la nécessité de stabiliser les produits vendus par des ajouts chimiques. Cela ne risque-t-il pas d’augmenter l’absorption de perturbateurs endocriniens et d’augmenter les risques de cancers ?

Avec Pierre Feillet, ancien directeur général délégué de l’INRA (Institut national de recherche agronomique), membre de l’Académie d’agriculture de France et de l’Académie des technologies

Notice biographique

 

Petits-déjeuners de la science et de l’innovation

 
Les Petits-déjeuners de la science et de l’innovation donnent la parole à l’industrie et à la recherche, qui font le point sur une innovation technologique susceptible d’avoir un impact fort sur nos économies et nos sociétés.

Un jeudi par mois, de 9h à 10h30
(accueil à 8h30 autour d’un buffet petit-déjeuner et début de la rencontre à 9h précises)
à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire auprès du secrétariat de l’AFAS.

En partenariat avec la Société d’encouragement pour l’industrie nationale et le Rayonnement du CNRS