L’après viande…

Café des techniques
Jeudi 19 février 2015 à 18h30, Musée des arts et Métiers (Paris)


 
Après 2,5 millions d’années de chasses périlleuses et de cueillettes hasardeuses, l’homme « animal omnivore » a inventé l’agriculture et l’élevage. Aujourd’hui, la consommation de viande soulève de nombreuses questions notamment sur son impact environnemental et la nécessité de nourrir une population mondiale de plus en plus nombreuse, mais aussi sur notre rapport à la souffrance animale et le droit que l’on s’octroie de tuer des animaux pour les manger. La viande du futur sera-t-elle fabriquée artificiellement en laboratoire ou sera-t-elle progressivement remplacée par des succédanés issus du végétal ou d’autres sources animales telles que les insectes?
En août 2013, la première viande in vitro, créée par un chercheur de l’université de Maastricht aux Pays-Bas, a fait la une de l’actualité. Il existe même des projets d’imprimante 3D capables d’imprimer de la viande… L’idée de fabriquer des analogues de viande à partir de protéines végétales a émergé dès les années soixante. Si le tofu en est sans doute le produit le plus emblématique, on peut citer également le Quorn, produit à partir de culture de champignons filamenteux. De nombreuses autres plantes ne demandent qu’à être mieux valorisées. Les insectes représentent un extraordinaire gisement de nourriture pour les humains, il en existe plus de 1700 espèces comestibles. Ils contiennent des protéines très digestes, dont le profil en acides animés est équivalent à celui de la viande. Reste à lever quelques barrières culturelles, mais au pays des mangeurs de grenouille et d’escargot, le défi est particulièrement intéressant à relever!
Comment satisfaire nos besoins en protéines dans les prochaines décennies? Comment garantir l’acceptabilité de ces substituts? Au-delà de leurs qualités sensorielles et nutritionnelles, sommes-nous réellement prêts à nous passer de viande?

 
Avec Alexis Angot, cofondateur, directeur juridique et financier d’Ynsect, Denis Chéreau, directeur général d’Improve, Jean-François Hocquette, directeur de recherche à l’Inra, UMR 1213 Herbivores (Inra/VetAgro Sup), et Daniel Tomé, professeur à AgroParisTech, directeur de l’unité Physiologie de la nutrition et du comportement alimentaire UMR0914 (Inra/AgroParisTech)
 

Café des techniques

 
Café-débat sur l’actualité scientifique et technique. Lieu de dialogue entre chercheurs, industriels, responsables politiques ou économiques, chercheurs en sciences humaines et citoyens.

Le 3e jeudi du mois, de 18h30 à 20h
au Musée des arts et métiers, 60, rue Réaumur, 75003 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire sur le site du Musée des arts et métiers.

En partenariat avec le Musée des arts et métiers et avec le soutien de l’Association des amis du Musée des arts et métiers