Les végétaux, un nouveau pétrole ?

Petit-déjeuner de la science et de l’innovation
Jeudi 15 décembre 2016, 9h, Hôtel de l’Industrie, Paris


Interview de Jean-François Morot-Gaudry en marge de la rencontre
 
 
chimie verte
L’utilisation massive des produits carbonés fossiles a permis un développement énergétique et chimique sans précédent. Mais charbon, gaz et pétrole, dont la ressource n’est pas inépuisable, provoquent également d’importants bouleversements sur l’environnement. D’autres sources énergétiques et de carbone doivent donc être recherchées pour remplacer au moins partiellement les produits fossiles. Les végétaux (matière agricole, bois, algues) pourraient constituer une véritable alternative, tant en ce qui concerne le secteur énergétique que celui des matériaux et autres produits dérivés du pétrole.
Substituer au pétrole une matière organique d’origine biologique végétale permet de considérer une nouvelle chimie dite « chimie issue du végétal » ou « chimie biosourcée ». Cette forme de chimie, ancienne à l’origine est une chimie « douce », économe en énergie, peu polluante, dont le surcoût apparent n’est en fait que relatif. L’intervenant analysera ces aspects et montrera comment les produits végétaux peuvent être une alternative, tout au moins partielle, à la pétrochimie.

 
Avec Jean-François Morot-Gaudry, directeur de recherche honoraire à l’Inra dans le domaine de la biochimie et de la biologie végétale, membre de l’Académie d’agriculture de France (président en 2011) et auteur d’ouvrages concernant aussi bien la photosynthèse, le métabolisme azoté que la génomique.

 

Petits-déjeuners de la science et de l’innovation

 
Les Petits-déjeuners de la science et de l’innovation donnent la parole à l’industrie et à la recherche, qui font le point sur une innovation technologique susceptible d’avoir un impact fort sur nos économies et nos sociétés.

Un jeudi par mois, de 9h à 10h30
(accueil à 8h30 autour d’un buffet petit-déjeuner et début de la rencontre à 9h précises)
à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire auprès du secrétariat de l’AFAS.

En partenariat avec la Société d’encouragement pour l’industrie nationale et le Rayonnement du CNRS