Les rêves cybernétiques de Norbert Wiener

Paroles d’auteurs
Jeudi 6 novembre 2014 à 18h30 au Musée des arts et Métiers (Paris)


 

Les Rêves cybernétiques de Norbert Wiener  (P. Cassou-Noguès, Seuil, 2014)Un savant disparu réapparaît dans un kibboutz pour être aussitôt assassiné. Qui était-il et qui l’a tué ? C’est le thème d’une courte fiction découverte dans les archives de Norbert Wiener. Mathématicien de génie, voyageur infatigable, penseur versatile mais aussi romancier méconnu, Norbert Wiener invente à la fin de la seconde guerre mondiale, sous le terme de cybernétique, une nouvelle façon de conjuguer l’humain et la machine.
Tantôt séduit par ses propres créatures, comme Pygmalion, tantôt effrayé par elles, comme le Dr Frankenstein, le savant hésite et se cache derrière d’innombrables écrans. L’enquête nous mène du cabinet de Freud jusque dans le cerveau des usines automatiques et certains cauchemars d’E.A. Poe. On y rencontre des détectives, des robots, des savants fous et d’autres qui ne le sont pas du tout, des sorciers, des machines qui travaillent et d’autres qui dansent et jouent, un corbeau, des cyborgs, des posthumains.
L’humain survivra-t-il dans cet avenir incertain qui est maintenant le nôtre ? Ou sera-t-il éliminé ? En décryptant ce manuscrit méconnu, on peut alors découvrir qui était vraiment Norbert Wiener, ses doutes et ses réflexions sur l’animal, l’humain et la machine ; reste à savoir qui sortira vainqueur de ce face-à-face…
 
 
Avec Pierre Cassou-Noguès, professeur à l’université Paris 8, laboratoire d’études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie et auteur de l’ouvrage Les rêves cybernétiques de Norbert Wiener (Seuil, 2014)
 

Paroles d’auteurs

 
Les chercheurs prennent la plume, nous leur offrons la parole.
Rencontre entre auteur et public, pour lecteurs passionnés ou simples curieux.
 
Le 1er jeudi du mois, de 18h30 à 20h
au Musée des arts et métiers, 60, rue Réaumur, 75003 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire sur le site du Musée des arts et métiers.

En partenariat avec le Musée des arts et métiers