Le kilogramme dématérialisé

Café des techniques
Jeudi 28 février 2019 à 18h30 au Musée des arts et métiers, Paris


Enregistrement audio de la conférence sur le site du Musée des arts et métiers.
 
 
Dans le cadre de l’exposition Sur mesure, les 7 unités du monde, au musée des Arts et Métiers jusqu’au 5 mai 2019.
 
Le kilogramme dématérialisé

Qu’est-ce qu’un kilogramme ? Quelle est son origine ? Quel est son sort ?

Il y eut tout d’abord le grave, le nom de l’unité « métrique » de masse à ses débuts. Le grave est la masse d’un litre d’eau à une température spécifique. Lavoisier est chargé de créer un étalon qui incarne cette définition mais il est guillotiné en 1794. La mission qui lui a été confiée est relancée et le grave est renommé kilogramme. Le Kilogramme des Archives, en platine, est livré en 1799.

En 1889, le nouveau Prototype international du kilogramme est mis en service au Bureau international des poids et mesures à Sèvres. Son alliage en platine-iridié est nettement meilleur que celui de 1799.

En novembre 2018, une nouvelle définition du kilogramme est approuvée. La définition dépend d’une constante fondamentale de la physique. On peut réaliser ce kilogramme « dématérialisé » en utilisant différentes méthodes. Nous verrons comment la nouvelle définition est particulièrement adaptée à notre siècle.
 
 
Rencontre avec Richard Davis, ancien chef de la section « Masse » du Bureau international des poids et mesures (BIPM)
 
 
Inscription
 

Café des techniques

 
Café-débat sur l’actualité scientifique et technique. Lieu de dialogue entre chercheurs, industriels, responsables politiques ou économiques, chercheurs en sciences humaines et citoyens.

Le jeudi, de 18h30 à 20h
au Musée des arts et métiers, 60, rue Réaumur, 75003 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire sur le site du Musée des arts et métiers.

En partenariat avec le Musée des arts et métiers