Fini la propriété, vive l’usage !

Café des techniques
Jeudi 21 mai 2015 à 18h30, Musée des arts et Métiers (Paris)


 
Pourquoi acheter et posséder un bien dont on n’a que rarement l’usage, alors que l’on peut choisir d’y accéder librement, en fonction de ses besoins ? Aujourd’hui, l’usage est au cœur d’une mutation dans nos habitudes de consommation qui bouscule l’économie traditionnelle. Auto-partage, offre d’équipement temporaire d’électroménager, mutualisation de matériel de bricolage… Les initiatives se multiplient et réinventent intimement notre rapport à la propriété en dessinant les contours d’une économie qui s’annonce plus dématérialisée et plus circulaire.
Raréfaction des ressources naturelles, volatilité du prix des matières premières, surproduction de déchets… Dans un contexte de prise de conscience de l’impact environnemental de notre surconsommation, la crise a sans aucun doute accéléré le mouvement et Internet a permis d’industrialiser le phénomène. La mise en œuvre des principes de l’économie de fonctionnalité nous conduit à abandonner progressivement l’approche industrielle qui repose sur la production en masse de produits, dont les générations se succèdent à un rythme effréné, pour s’orienter vers des modes de conception et de production qui nécessitent d’optimiser leur taux d’utilisation et leur éco-efficacité.
Ainsi s’esquissent les fondements d’un développement plus durable : la vente de fonctions d’usage et les offres de solutions centrées sur la performance et le résultat, qui peuvent s’avérer très profitables d’un point de vue économique autant qu’écologique. Le partage et la mutualisation ont un rôle central à jouer dans la construction d’une société plus sobre et plus conviviale, où le bien crée du lien !

 
Avec Philippe Durance, professeur du Cnam, titulaire de la chaire Prospective et développement durable, Véronique Haché, directrice d’Autolib’Métropole, et Johan Van Niel, chercheur associé, laboratoire d’économie et gestion de Reims, Regards, université de Reims Champagne-Ardenne
 

Café des techniques

 
Café-débat sur l’actualité scientifique et technique. Lieu de dialogue entre chercheurs, industriels, responsables politiques ou économiques, chercheurs en sciences humaines et citoyens.

Le 3e jeudi du mois, de 18h30 à 20h
au Musée des arts et métiers, 60, rue Réaumur, 75003 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire sur le site du Musée des arts et métiers.

En partenariat avec le Musée des arts et métiers et avec le soutien de l’Association des amis du Musée des arts et métiers