Stratégiques, critiques, rares… Ces métaux dont on ne peut se passer !

Café des techniques
Jeudi 16 avril 2015 à 18h30, Musée des arts et Métiers (Paris)


 
Pas de batterie sans lithium, pas de panneaux photovoltaïques sans indium, pas de lampes LED sans gallium, ni d’éolienne sans néodyme ou dysprosium, les activités industrielles dans les hautes technologies et notamment celles que l’on dit « vertes » sont de grandes consommatrices de métaux. Utilisées en très petites quantités, ces matières premières que l’on qualifie de stratégiques n’en demeurent pas moins indispensables car leurs propriétés particulières les rendent difficilement remplaçables ou alors au prix d’une perte de performance notable.
Si la dynamique interne de la Terre contrôle les mécanismes de fabrication de gisements de métaux et leur émergence à la surface, leur production est aujourd’hui très impactée par la géopolitique. Face aux restrictions imposées par la Chine, principal producteur, pendant une dizaine d’années, il est apparu indispensable de diversifier les sources d’approvisionnement : exploitation terrestre renaissante, exploration des ressources minières sous-marines, valorisation des « mines urbaines » de déchets métalliques, amélioration des technologies de recyclage et de substitution.
Existe-t-il un lien entre rareté géologique d’un métal et rareté commerciale du produit raffiné ? Comment évalue-t-on la vulnérabilité des entreprises face à ces matières premières minérales stratégiques et l’impact sur la compétitivité ? Peut-on en sécuriser durablement l’approvisionnement et à quels coûts économiques et écologiques ? Comment fédérer les recherches dans ce domaine ?

 
Avec François Bersani, ingénieur général des mines, ancien secrétaire général du Comité pour les métaux stratégiques (Comes), Emmanuel Dechaume, représentant Europe, MTL Index, et Alain Rollat, responsable du développement industriel, Solvay
 

Café des techniques

 
Café-débat sur l’actualité scientifique et technique. Lieu de dialogue entre chercheurs, industriels, responsables politiques ou économiques, chercheurs en sciences humaines et citoyens.

Le 3e jeudi du mois, de 18h30 à 20h
au Musée des arts et métiers, 60, rue Réaumur, 75003 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire sur le site du Musée des arts et métiers.

En partenariat avec le Musée des arts et métiers et avec le soutien de l’Association des amis du Musée des arts et métiers