Métaux critiques dans les transitions écologique et numérique

Petit-déjeuner de la science et de l’innovation
Jeudi 13 juin 2019 à 9h à l’Hôtel de l’Industrie, Paris


Voir la vidéo de la rencontre
 

 
Avec Pierrick Drapeau, responsable Economie circulaire chez Deloitte, et Christian Thomas, fondateur et directeur scientifique de Terra Nova Developpement
 
Les métaux critiques, stratégiques ou rares, ont constitué un thème majeur de l’année 2018. Cette présentation permettra de mieux comprendre les enjeux géoéconomiques et techniques de leur extraction et de leur utilisation, notamment pour répondre aux besoins des transitions écologique et numérique. L’importance de développer des chaînes de valeur intégrées constituera un thème majeur.
Enfin, les travaux récents des industriels en matière de prévention de la vulnérabilité approvisionnements et de recyclage des batteries lithium seront également présentés.
La complexité des déchets impose un changement de paradigme dans les traitements métallurgiques.
Deux voies s’affrontent :

  • l’adaptation d’unités métallurgiques existantes,
  • le développement d’unités utilisant des technologies innovantes issues d’une recherche disruptive.

L’exemple développé ici sera celui des déchets électroniques.
 
 
Inscription
 

Petits-déjeuners de la science et de l’innovation

 
Les Petits-déjeuners de la science et de l’innovation donnent la parole à l’industrie et à la recherche, qui font le point sur une innovation technologique susceptible d’avoir un impact fort sur nos économies et nos sociétés.

Un jeudi par mois, de 9h à 10h30
(accueil à 8h30 autour d’un buffet petit-déjeuner et début de la rencontre à 9h précises)
à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles.
Inscription préalable obligatoire via le formulaire de contact du site.

En partenariat avec la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, la Société des ingénieurs et scientifiques de France (Ile-de-France) et le Rayonnement du CNRS.