Les OLEDs, diffuser la lumière autrement

Petit-déjeuner de la science et de l’innovation
Jeudi 19 janvier 2017, 9h, Hôtel de l’Industrie, Paris


Interview de Bernard Geffroy et Bruno Dussert-Vidalet en marge de la rencontre
 
 
OLEDs
L’électronique organique est un domaine en plein essor à la fois sur le plan académique mais également au niveau industriel et les progrès ont conduit à la commercialisation de nouveaux produits. Utilisés sous forme de films minces, les matériaux organiques sont bien adaptés à la réalisation de nouveaux composants pouvant être fabriqués à bas coût, sur de grandes surfaces et associant légèreté et flexibilité. Les diodes électroluminescentes organiques (OLED) sont entrées dans la production de masse avec les afficheurs de petite taille pour les téléphones portables mais également les écrans de plus grande taille pour les téléviseurs. Les OLEDs suscitent également un grand intérêt pour des applications dans le domaine de l’éclairage et de nombreux prototypes ont d’ores et déjà été réalisés.
Au cours de cet exposé, nous présenterons le principe de fonctionnement des OLEDs puis nous examinerons les différents types d’émetteurs utilisés ainsi que les structures des dispositifs. Nous décrirons enfin les applications pour l’affichage et l’éclairage ainsi que les développements en cours.

 
Avec Bernard Geffroy (Laboratoire d’innovation en chimie des surfaces et nanosciences du NIMBE au CEA Saclay) et Bruno Dussert-Vidalet (Blackbody-OLED)

Notes biographiques

 

Petits-déjeuners de la science et de l’innovation

 
Les Petits-déjeuners de la science et de l’innovation donnent la parole à l’industrie et à la recherche, qui font le point sur une innovation technologique susceptible d’avoir un impact fort sur nos économies et nos sociétés.

Un jeudi par mois, de 9h à 10h30
(accueil à 8h30 autour d’un buffet petit-déjeuner et début de la rencontre à 9h précises)
à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire auprès du secrétariat de l’AFAS.

En partenariat avec la Société d’encouragement pour l’industrie nationale et le Rayonnement du CNRS