Impression 3D dans la construction : pourquoi la France a tous les atouts pour être un leader mondial

Petit-déjeuner de la science et de l’innovation
Jeudi 23 février 2017, 9h, Hôtel de l’Industrie, Paris


 

Prototype de l'imprimante 3D de construction "Contour Crafting" (source : http://www.contourcrafting.org/)

Prototype de l'imprimante 3D de construction "Contour Crafting" (source : http://www.contourcrafting.org/)
 
Un contexte international. La Suède a investi depuis des décennies sur l’infrastructure, l’Allemagne investit plus de 200 milliards d’euros pour moderniser son industrie et se positionne dans des marchés stratégiques, l’Italie fédère ses petites entreprises et leur offre des services de haut niveau, les Pays-Bas cherchent à allier les industries intelligentes dans un plan national vigoureux multi-acteurs. La naissance de l’industrie 4.0 est une révolution qui profite déjà à ceux qui prennent le virage. Le projet de la Nouvelle France Industrielle (NFI), lancé en 2015, vise à porter la vague des technologies intelligentes et à façonner les entreprises pour un monde plus connecté et flexible. En effet, avec le rythme rapide des avancées technologiques aujourd’hui, il peut être difficile de se rappeler que la révolution numérique en est encore à ses débuts. Des changements massifs ont vu le jour depuis l’invention des premiers microprocesseurs, il y a près de 50 ans. Un regard sur la hausse du taux de la R&D dans le monde laisse peu de doute sur les développements et les bouleversements qui seront opérés dans les années à venir. Par exemple, les leaders industriels numérisent leurs fonctions essentielles tant au sein de leurs processus internes opérationnels qu’avec leurs partenaires le long de la chaîne de valeur. En outre, ils renforcent leur portefeuille de produits avec des fonctionnalités numériques et l’introduction de services innovants.

Un atout pour la France. L’impression 3D est une des composantes de ces nouvelles industries intelligentes. La technologie d’impression 3D peut révolutionner la façon que l’on a de concevoir, fabriquer, construire, travailler, s’organiser et réaliser des projets. La technologie d’impression 3D est un vecteur de l’innovation pour les entreprises en pleine métamorphose, qui attirera des talents. La France a des atouts majeurs avec des industriels et des ingénieurs de grande compétence, qu’elle devrait être capable de mobiliser sur ces projets ambitieux et hautement concurrentiels. L’organisation et la structuration doivent être mises en place d’une manière efficace, intelligente et durable.

Cette rencontre portera sur l’innovation de l’impression 3D comme transformation industrielle 4.0 et visera à partager 4 points clés :

  • L’industrie 4.0 est un concept en développement depuis plusieurs dizaines d’années et est actuellement une réalité dans un certain nombre de pays grâce aux technologies disponibles maintenant.
  • L’impression 3D est une composante centrale dans l’industrie 4.0.
  • Les 10 principes de l’impression 3D dans la construction.
  • Les études détaillées de success stories dans l’impression 3D dans la construction.

 
Avec Zoubeir Lafhaj, professeur en génie civil à l’Ecole centrale de Lille

Note biographique

 

Petits-déjeuners de la science et de l’innovation

 
Les Petits-déjeuners de la science et de l’innovation donnent la parole à l’industrie et à la recherche, qui font le point sur une innovation technologique susceptible d’avoir un impact fort sur nos économies et nos sociétés.

Un jeudi par mois, de 9h à 10h30
(accueil à 8h30 autour d’un buffet petit-déjeuner et début de la rencontre à 9h précises)
à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire auprès du secrétariat de l’AFAS.

En partenariat avec la Société d’encouragement pour l’industrie nationale et le Rayonnement du CNRS