Le design, objet de science

Paroles d’auteurs
Jeudi 3 décembre 2015 à 18h30 au Musée des arts et Métiers (Paris)


 

Le design (S. Vial, PUF, 2015)Si ses racines remontent à la Renaissance, le design naît au début du XXe siècle, lorsqu’artistes, architectes, artisans décident d’assumer la production industrielle standardisée et mécanisée et de travailler non plus contre elle et à cause d’elle, mais avec elle et grâce à elle. Derrière l’apparition du mot « design », c’est une nouvelle culture du projet et du prototype qui se fait jour, et qui n’a de cesse d’évoluer depuis. L’histoire de l’essor et de l’âge d’or du design industriel, puis sa crise d’identité et le renouveau du design contemporain, révèlent, au-delà de la spécificité d’un métier, l’originalité d’une culture et d’une discipline scientifique à part entière.
Depuis une vingtaine d’années, les chercheurs, les praticiens, les observateurs semblent avoir renoncé à définir ce qu’est le design, certains prônant même qu’il n’a ni définition ni frontières. En quel(s) sens le design peut-il devenir objet de science ? Depuis la faculté humaine à faire, les méthodes de conception jusqu’aux produits eux-mêmes, les sciences du design ont pour objet l’acte de design dans sa globalité et pour finalité de produire du « savoir en design ». Cette ambition exige de ne pas confondre quête créative et recherche scientifique, de bien distinguer « être à la recherche » de « faire la recherche de »…
 
 
Avec Stéphane Vial, maître de conférences en design à l’université de Nîmes et chercheur à l’Institut ACTE (UMR 8218, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / CNRS), directeur de la rédaction de la revue Sciences du design (PUF) et auteur de l’ouvrage Le Design (PUF collection Que sais-je ?, 2015).
 

Paroles d’auteurs

 
Les chercheurs prennent la plume, nous leur offrons la parole.
Rencontre entre auteur et public, pour lecteurs passionnés ou simples curieux.
 
Le 1er jeudi du mois, de 18h30 à 20h
au Musée des arts et métiers, 60, rue Réaumur, 75003 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire sur le site du Musée des arts et métiers.

En partenariat avec le Musée des arts et métiers