Homo detritus, critique de la société du déchet

Paroles d’auteurs
Jeudi 1er juin 2017 à 18h30 au Musée des arts et Métiers (Paris)


 
Homo detritus (B. Monsaingeon, Seuil, 2017)Après les avoir enfouis et brûlés, il est devenu impératif de les réduire, de les réutiliser, de les recycler. A l’heure de l’économie circulaire, cette promesse d’un monde sans restes est-elle un mensonge ?
En réponse, ce livre montre que la quête de pureté et de maîtrise technicienne du déchet dans nos sociétés industrielles fabrique un aveuglement collectif. Il raconte comment Homo detritus, face cachée d’Homo œconomicus, a cru sauver la planète en « bien jetant ».
Un livre fort sur les impasses des approches « gestionnaires » de notre société du déchet.
 
 
Avec Baptiste Monsaingeon, chercheur postdoctoral à l’Ifris, membre du conseil scientifique de l’exposition « Vies d’ordures » au Mucem à Marseille, auteur du livre Homo detritus, critique de la société du déchet (Seuil, 2017).
 
 
Rencontre animée par Daniel Fiévet, journaliste scientifique.
 
 

Paroles d’auteurs

 
Les chercheurs prennent la plume, nous leur offrons la parole.
Rencontre entre auteur et public, pour lecteurs passionnés ou simples curieux.

Le 1er jeudi du mois, de 18h30 à 20h
au Musée des arts et métiers, 60, rue Réaumur, 75003 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription préalable obligatoire sur le site du Musée des arts et métiers.

En partenariat avec le Musée des arts et métiers