Les contributions de la biodiversité à la vie humaine. Des solutions fondées sur la nature à l’économie verte

« Pour le Développement des Sciences et de l’Innovation (PDSI) au service des transitions »
Jeudi 30 mai 2024 à 18h à l’Hôtel de l’industrie, Paris, et sur YouTube


Voir la vidéo de la rencontre.
 

 
Avec les interventions de :
Martine Hossaert, directrice de recherche émérite au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive à Montpellier et conseillère scientifique de CNRS Ecologie et environnement
Claude Grison, directrice de recherche au CNRS et directrice du laboratoire de chimie bio-inspirée et innovations écologiques
 
Modérateur :
Melchior Faure, directeur du Club CNRS entreprises et responsable du développement des laboratoires communs (CNRS)
 
 
La crise climatique et le déclin de la biodiversité obligent nos sociétés à se réinventer. Prévenir les effets de ces crises jumelées tout en relevant de multiples défis sociétaux doit être une priorité pour la France.
Les solutions fondées sur la nature (SfN) sont des approches de protection, restauration ou gestion des écosystèmes permettant de relever efficacement différents défis sociétaux et ayant des impacts positifs à la fois sur les plans social, environnemental, économique et sur la biodiversité. Nous verrons comment les SfN, basées sur le fonctionnement des écosystèmes, peuvent être complémentaires voire se substituer aux solutions d’ingénierie technologique pour les collectivités locales mais aussi certaines entreprises.
Parmi les solutions étudiées, certaines s’appuient sur les mécanismes de défense et d’adaptation des plantes à leur environnement dans un contexte de stress abiotique (pollution, changement climatique) ou biotique (insectes). La démarche globale est basée sur une approche moléculaire qui relève de la chimie du vivant et de l’écologie scientifique. Cette approche originale offre la première perspective de valorisation d’espèces végétales uniques et initie une nouvelle branche de la chimie verte : l’écocatalyse. La production industrielle de biomolécules d’intérêt par ce nouveau concept constitue une véritable mise à l’épreuve des écotechnologies développées, car le domaine intègre un niveau d’exigence rarement atteint à l’interface de la chimie durable et des solutions écologiques pour protéger la biodiversité.


Martine Hossaert est directrice de recherche émérite au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive à Montpellier et conseillère scientifique de CNRS Ecologie et environnement. Spécialiste de l’écologie chimique, elle a dirigé un groupe de recherche multi-laboratoires du CNRS sur ce sujet. En tant que conseillère scientifique pour la biodiversité, elle contribue à définir la stratégie de recherche du CNRS en la matière, en menant des initiatives sur des thèmes tels que la biodiversité et les changements globaux, l’écologie de la santé et les solutions fondées sur la nature (SfNs). Elle est directrice scientifique du Programme national de recherche solutions fondées sur la nature, financé par France 2030.

Claude Grison est directrice de recherche au CNRS et directrice du laboratoire de chimie bio-inspirée et innovations écologiques. Elle est à l’origine du concept de l’Ecocatalyse®, qui a fait émerger un nouvel axe de recherche à l’interface de la chimie bio-inspirée et de l’écologie scientifique. Ses activités de recherche ont conduit à la création de deux entreprises, Bioinspir et Laboratoires Bioprotection. Elle est l’auteur de 183 publications et ouvrages, 46 brevets et 220 conférences. Ses travaux ont été récompensés par 15 prix scientifiques, dont le prix de la femme d’influence (économie) 2023, le prix de l’inventeur européen 2022 et la médaille de l’innovation du CNRS 2014. Elle est membre de l’Académie nationale de pharmacie et de l’Académie européenne des sciences.

Mechior Faure est directeur du Club CNRS entreprises et responsable du développement des laboratoires communs (CNRS).


INSCRIPTION
 

Cycle de conférences
Pour le Développement des Sciences et de l’Innovation (PDSI) au service des transitions

 
Rencontres d’information scientifique et technologique, à visée pédagogique et didactique, autour d’un scientifique et d’un acteur socio-économique, qui présentent une thématique à travers leurs connaissances et leurs expériences, contribuant à décrypter et présenter des solutions répondant aux enjeux de transition économique, sociétale, technologique, numérique et/ou environnementale.
 
3e jeudi du mois, de 18h à 19h30
à l’Hotel de l’industrie, 4 place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris
Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles.
Inscription préalable obligatoire (en présentiel ou distanciel)
 
Partenariat : AFAS – Société d’encouragement pour l’industrie nationaleSociété des ingénieurs et scientifiques de France (Ile-de-France)Association Bernard Gregory – CNRS
Avec le soutien d’EcoLearn, MR21 et e5t