Météo et innovation : une évolution permanente

Petit-déjeuner de la science et de l’innovation
Jeudi 4 juillet 2019 à 9h à l’Hôtel de l’Industrie, Paris


Météo et innovation
 
Avec Marc Pontaud, directeur de la recherche de Météo-France, directeur du Centre national de recherches météorologiques (CNRM), UMR 3589
 
 
De tout temps, l’homme a cherché à prévoir le temps. Après avoir fait appel aux oracles et aux dictons, ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que l’on voit l’aboutissement d’une démarche scientifique qui a débuté au XVIIe siècle, avec des contributeurs comme Newton, Euler, Saint-Venan, Navier, Stocke, Coriolis, Meyer, Clausius, Clapeyron et d’autres encore. Si le système d’équations qui régit l’évolution de l’atmosphère est alors bien posé, il faut se rendre à l’évidence, nul ne sait le résoudre de manière exacte (analytique).

A partir de là, une démarche pragmatique d’innovations permanentes va se développer tout au long du XXe siècle. Elle va combiner à la fois la compréhension des phénomènes qui se développent dans l’atmosphère, le développement des mesures météorologiques modernes, le développement de méthodes de résolution numérique et l’apparition des ordinateurs. C’est cette évolution qui sera décrite simplement, au travers des grandes avancées, avec une explication des perturbations qui balayent l’Europe en hiver.
 
 
Inscription
 

Petits-déjeuners de la science et de l’innovation

 
Les Petits-déjeuners de la science et de l’innovation donnent la parole à l’industrie et à la recherche, qui font le point sur une innovation technologique susceptible d’avoir un impact fort sur nos économies et nos sociétés.

Un jeudi par mois, de 9h à 10h30
(accueil à 8h30 autour d’un buffet petit-déjeuner et début de la rencontre à 9h précises)
à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles.
Inscription préalable obligatoire via le formulaire de contact du site.

En partenariat avec la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, la Société des ingénieurs et scientifiques de France (Ile-de-France) et le Rayonnement du CNRS.